Accueil
Nos labels
BONS PLANS
Hôtel
Gîte
Restaurant
Événements / loisirs
Rando
Sports aquatique
Patrimoine
Prix et prestations
Arrivée
Renseignements
Liens
mentions légales

 Pèle mèle et en partant des plus proches du Bez, quelques éléments remarquables de notre patrimoine bâti :

Quelques vestiges de l'abbaye cistercienne des Chambons de Borne à proximité immédiate.

La Tour de Borne Xeme-XIeme

Vestige de l'abbaye cistercienne de Mazan.

Le château de Luc, la tour de St Laurent les Bains, La place aux moines de Langogne (renaissance) et son église romane. le vieux village de Jaujac et les châteaux de Castrevielle, du Bruget, de Ventadour de Blou à Thueyts.....

unos sitios notables cerca  del Bez :

la torre de Borne , la abadia de MAZAN L'ABBAYE, el castel de LUC, la plaza de los monjes de LANGOGNE y su iglesia romana, la abadia de NOTRE DAMES DES NEIGES .


             SENTIER DES MULETIERS

LE BEZ

 

Au tout début (12eme siecle ?), la ferme du Bez était une dépendance agricole de l’Abbaye des Chambons de Borne. A la suite de la Révolution , l’Etat français s’empara, comme partout sur le territoire national , des biens de l’Eglise.

Le domaine du Bez fut vendu à la famille Barrial, ancêtre des propriétaires actuels.

            Grace à sa position géographique, le Bez s’imposa alors comme relais sur les chemins et drailles qui s’y croisaient : le chemin d’Aubenas vers la Lozère et l’Aubrac et le chemin des Vans vers les hauts plateaux de l’Ardèche et du velay. A la fois ferme et auberge, on assurait en ce lieu le gîte et le couvert aux voyageurs mais aussi l’étable ou l’écurie à leurs animaux…

            Albin MAZON, dans son « voyage autour de Valgorge » mentionne, entre autres, ce lieu comme ayant été  fréquenté par les muletiers tant et si bien que l’auberge était renommée pour « sa grande marmite d’un hectolitre ».

            Les muletiers montaient le vin, les châtaignes et les fruits des Cévennes, ils y descendaient le beurre, le fromage et les pommes de terre de la montagne. Les maquignons « d’en bas »faisaient halte au Bez lorsqu’ils se rendaient ou revenaient des foires du Béage, de Ste Eulalie ou bien de Nasbinal ou d’Aumont-Aubrac car ils savaient que là, ils pouvaient se restaurer et se loger et que leurs bestiaux seraient à l’abri et auraient du foin pour reprendre des forces. Les colporteurs s’y arrêtaient mais aussi les collecteurs de gentiane, les cueilleurs de plantes médicinales ( calament, reine des prés, arnica, digitale, pensée, bourrache, millepertuis etc…), sans parler des ramasseurs de vipères, les rémouleurs, les étameurs, les ravaudeurs, les matelassiers ambulants…

 

Enfin, dès le 19eme siècle, des touristes ont fréquenté cet endroit : les uns pour le bon air réparateur, les autres pour la pêche à la truite fario, ou même pour des « expéditions » nocturnes dans le seul but d’admirer le lever du soleil depuis le Tanargue, certains pour herboriser, d’autres pour  laisser guider leurs plumes par la muse Nature, tous ou presque goûtaient à la fête gourmande de la tartine de beurre fraichement sorti de la baratte  agrémenté du miel de sapin ou de la gelée de framboises sauvages ; peu boudaient l’omelette aux mousserons de juin ou celle aux cèpes de septembre , ils se régalaient en juillet, à l’ombre des frênes de la rosette de l’hiver, tendre et si parfumée ou de la tomme grasse bien charpentée.

            Le Bez offre depuis 1858 aux gens de passage un point de repère particulier : il s’agit de la chapelle dédiée à Notre Dame des Voyageurs exactement située sur la ligne de partage des eaux Atlantique-Méditerranée.

Cette chapelle fut édifiée par les Barrial à la suite d’un vœu. Une épidémie ravageait les troupeaux ; Louis Barrial se promit de construire une chapelle si cette malédiction cessait : il tint parole…

 

            Aujourd’hui, Le Bez est toujours voué aux voyageurs, aux touristes, aux randonneurs : deux routes s’y croisent ainsi que trois sentiers de grande randonnée ( le GR4, le GR7 et le GR72), le Tour de la Montagne Ardéchoise y passe aussi. Même si les ânes bâtés des randonneurs ont remplacé les mules des muletiers et l’appareil photo le carnet du poète, l’esprit du lieu et sa mémoire demeurent ; l‘accueil est toujours chaleureux et la table gourmande.

El albergue LE BEZ es un antigua parada de herradura bien describido en el libro del snor MAZON : viaje al rededor de Valgorge.

Auberge du Bez 07590 Borne Tel: 04 66 46 60 54 Fax: 04 66 46 68 42 | aubergedubez@9business.fr